Durabilité.

Le liège est un matériau écologique exceptionnel,
capable de retenir le CO2 à un niveau considérable.
Les forêts portugaises de chênes-lièges (QUERCUS SUBER L)
sont capables de conserver env. 4,8 millions de tonnes de CO2 par an.

Durabilité de l'environnement.

MONTADO est un trésor unique et délicat de diversité biologique, qualifié par les organisations de la défense de l’environnement comme l’un des 35 hotspots de la biodiversité global avec des ressources naturelles comme les Andes, Bornéo, l’Amazonie et l’Afrique. En plus d'assurer la conservation des sols, la régulation du cycle de l'eau et la protection contre l'érosion éolienne et les incendies, le MONTADO abrite plus de 160 espèces de volailles, 24 reptiles et amphibiens et 37 mammifères, dont certains sont en voie de disparition.

En raison de leur valeur économique potentielle, le MONTADO peut jouer un rôle crucial dans la formation des zones forestières qui constituent comme une barrière contre la désertification. Pendant ce temps, ils agissent également comme des puits de carbone et y peuvent aider à atténuer les effets des émissions de gaz à effet de serre.

Durabilité Social et Économique.

Le liège est un facteur indélébile de développement social et économique pour les pays de la Méditerranée occidentale. Il associe une tradition séculaire aux pratiques les plus modernes d'une industrie du futur, et une qui commande en matière de viabilité.

La péninsule ibérique génère 80% des exportations mondiales de produits en liège, dont 60% sont originaires du Portugal, où les arbres à liège occupent plus de 736 milliers d'hectares, soit 23% de la forêt nationale.

Au Portugal, l’industrie du liège crée 9 000 emplois dont 6 500 dans l’exploration forestière et des milliers d’emplois liés à d’autres produits du MONTADO (élevage, restauration et tourisme, etc.), contribuant pour 2% des exportations portugaises de biens et de services. 30% en produits forestiers.

Les forêts de chênes-lièges, qui forment des systèmes durables sur les plans environnemental et économique, constituent un allié important dans la prévention de la désertification. En plus de préserver la biodiversité et de réguler le cycle de l'eau, ils contribuent également à enrayer le dépeuplement (constituant des systèmes agroforestiers économiquement viables).

Dans certains villages, le liège est le principal revenu, permettant à ces zones de rester en vie grâce à des activités économiques et sociales. Le liège crée non seulement de la richesse, il la distribue également, ce qui rend ces régions économiquement viables.